La Tunisie, pays à l'honneur au SIPSA-SIMA 2017

  • L’agriculture est l’un des piliers de l’économie tunisienne. Elle est considérée comme un des secteurs clés de l’économie du pays, et elle joue un rôle moteur.
  • L’agriculture représente 8% du PIB, participe à hauteur de 16% à la création d’emploi et génère 9,7% des exportations
  • Le SIPSA SIMA 2017 mettra en lumière l’agriculture tunisienne, témoignant ainsi du dynamisme et de la richessedes relations fraternelles et stratégiques de la Tunisie avec l’Algérie.

Tunisie_Pays

La Tunisie est le plus important pays oléicole du Sud de la Méditerranée. Si l’on exclut l’Union européenne, la Tunisie est la plus grande puissance mondiale dans le secteur de l’huile d’olive, déployant de grands efforts de restructuration, de modernisation et d’amélioration de la qualité de ses huiles, accompagnés d’une considérable expansion de surfaces.

Premier pays exportateur d’huile d’olive en 2016 et le deuxième exportateur bio d'Afrique, vers 30 pays sur les cinq continents, la Tunisie est l'unique pays africain et arabe à bénéficier de la reconnaissance d'équivalence avec l'Union Européenne pour l'exportation des produits biologiques.

Situés sur une côte longue de plus de 1350 Km, les sites tunisiens d’aquaculture sont connus pour leur grande productivité.

L’Algérie se développe  dans le secteur de la pêche et des ressources halieutiques et a besoin de l’expertise tunisienne dans ce domaine.

Jusqu'à fin 2016, l'Algérie comptait environ 700 sociétés tunisiennes exerçant notamment dans les services, la production de biens et l'importation, plaçant ce pays maghrébin à la 5ème position des sociétés étrangères activant en Algérie.

Avec la présence dans le pays de plus de 600 sociétés tunisiennes, la Tunisie occupe le deuxième rang en termes de commerçants étrangers (personnes physiques) exerçant en Algérie.

De nombreuses sociétés tunisiennes  sont  en partenariat  dans le secteur agricole, en créant des joint-ventures gagnant-gagnant, on peut  citer le groupe Poulina, avec Esméralda, le groupe Loukil,  les pépinières Mabrouka etc…

Dans une stratégie de développement agricole commune et  d’équilibre régional. Les productions agricoles, les techniques culturales pour le maraîchage et les fruits et légumes, l’oléiculture peuvent être  complémentaires. Il en va de même pour l’organisation interprofessionnelle de la filière lait et la filière  avicole.

Pour son édition 2017, le SIPSA-SIMA, Salon de l’élevage et de l’agroéquipement, réserve à la Tunisie une place privilégiée. Les exposants tunisiens seront présents pour exposer leurs produits et solutions dans la filière lait, l'oléiculture, l'aquaculture, la pisciculture et irrigation.

L’APIA accompagnera au SIPSA SIMA 2017 une trentaine d’entreprises tunisiennes en collaboration avec le Ministère d’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche tunisien sur le Salon. 

L'objectif de cet accompagnement est de leur permettre lors de rendez-vous B to B, de nouer des courants d'affaires et de rencontrer de potentiels clients, distributeurs et ou partenaires pour investirdans l’un ou l’autre pays,pour les tunisiens en Algérie pour la partie algérienne en Tunisie et pourquoi pas conquérir ensemble les marchés africains.

Les secteurs de l’agriculture et de l’Agri business en Algérie sont des secteurs porteurs qui ne cessent de croitre et de se développer. Forts de leur expérience dans le domaine de l’aquaculture, pisciculture et l’oléiculture,  les opérateurs tunisiens partageront avec les entreprises algériennes leur expérience et savoir faire dans ce domaine.