Lancement d’une assurance à l’export vers l’Algérie, le Liban et l’Egypte

Les exportateurs agricoles peuvent désormais bénéficier d’une assurance pour leurs transactions vers l’Algérie, le Liban et l’Egypte, ont annoncé le 22 novembre Michel Sapin et Stéphane Le Foll. «Une nouvelle offre d’assurance-crédit court terme destinée spécifiquement aux exportateurs agricoles, à destination de l’Algérie, du Liban et de l’Egypte» est gérée par la Coface, selon un communiqué des ministères de l’Economie et de l’Agriculture. La durée de couverture maximum est de 18 mois, pour une quotité garantie de 90%, «quel que soit le montant de l’opération garantie». Le taux appliqué dépend de la durée de l’opération et de la classification risque-pays, précise le communiqué. Manuel Valls a annoncé le 4 octobre, dans le cadre du Pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles, la mise en place avant la mi-novembre d’un dispositif spécifiquement dédié aux filières agricoles et agroalimentaires pour répondre aux enjeux de l'export vers certaines destinations non couvertes par l'assurance-crédit. Il s’agit de «soutenir (ces filières) dans leurs exportations vers des pays présentant des défaillances de marché», affirment les deux ministères.

En savoir plus ici

Les informations pratique à l'export en Algérie